jeudi 13 septembre 2007

Le renouveau

Bonjour à vous fidèles lecteurs.
Bon... Je suis désolé, mais je vais fermer mon blog pour un tout petit temps (promis juré craché).
Le temps de savoir si des histoires mériteraient d'être écrites plus longuement ou pas. Je me tâte depuis quelques mois, années, vies, à écrire de façon plus "pro". Or étant actuellement dans un moment important de ma vie, je me dis, pourquoi ne pas en profiter?
J'ai l'occasion de passer souvent sur le blog d'un écrivain que j'apprécie et je vais tenter de suivre le pas. En effet, j'ai pas mal de projets en cours, mais ceux concernant l'écriture sont sans doute ceux qui me tiennent le plus à coeur, alors pourquoi ne pas tenter?

Comme je vous le disais à l'instant, cette fermeture n'est que temporaire, je vous l'assure! Donc n'effacez pas l'adresse lesendar.blogspot.com, j'le rouvre d'ici peu.
Concrètement, je vais prendre le temps de relire mes trucs, de mettre de côté ceux que je veux bosser.
Ensuite je hiérarchise mes envies. C'est à dire, partir sur quelque chose de long ou une sorte de recueil? Bosser sérieusement ou "pour le plaisir"... Bref, ces questions bêtes auxquelles j'aimerais prendre le temps de répondre.
Ensuite je remettrais en ligne le blog. Pas d'inquiétude, ça ne prendra pas plus d'un mois je pense!
Je vais tenter de trouver un ou deux "lecteurs malgré eux" afin de voir si mon style plait ou pas. Tenter de lire mes textes ça peut me faire tomber très bas, ou au contraire me donner des ailes, et je veux essayer! Evidemment, vous êtes lecteurs de ce blog, vous appréciez ou non ce que j'écris, mais comme j'ai déjà eu l'occasion de m'en rendre compte, il existe des gens qui n'aiment pas l'écriture sur le net, pour lesquels ceux qui écrivent sur le net sont TOUS imanquablement des AMATEURS... Alors ce sont certains de ces gens que je vais essayer de capturer en mon ântre pour les forcer à me lire et me dire ce qu'ils en pensent :p

Voilà messieurs dames! Je vous dis à bientôt et surtout: Portez vous bien ;)

Et promis, je reviens d'ici peu!

Aucun commentaire: