lundi 19 mai 2008

Le vieux qui lisait des romans d'amour. De Sepulveda

Voici un livre qui trainait depuis longtemps sur mes étagères sans que je n'ose franchir le pas de le lire. La couverture est top kitch et le livre trop fin pour m'intéresser.
Finalement, un soir d'ennui, je l'ai attaqué.

Le livre est court en effet, il se lit rapidement, et fait partie de ces livres qui vous marque un homme.
L'histoire est celle d'un vieil homme vivant dans un petit village de colons sur les berges de l'amazonie. Un jour des indiens rapportent un homme blanc, mort. Le maire les accuse, mais rapidement le vieux explique ce qui a dû se passer. La chasse va commencer...

Une histoire "simple", qui parle directement au lecteur. On se dit après la lecture qu'il manque des livres de ce genre. Des livres à l'histoire simple (un aller-retour), avec peu de personnages, mais énormément de pistes de réflexions, de pensées à cogiter.
L'auteur, loin de nous procurer des pensées toutes faites comme un Werber, nous donne les impressions et l'histoire d'un vieillard vivant dans un monde trop éloigné du nôtre. Pourtant ce vieillard, on le comprend. Ses rêves, ses envies, on les comprend...

Un livre parfait, qui se comprend très bien, et qui donne envie de découvrir les cultures de l'amazonie...
Une petite bouffée de chaleur moite, ça ne fait jamais de mal!

Si je devais le noter, je lui donnerais un 13/20. Pourquoi pas plus? Parce qu'il est court et que la couverture est jolie... En faisant abstraction de ces deux points, je monterais jusqu'à 16...

Aucun commentaire: