lundi 19 mai 2008

Les Chroniques des Féals de Mathieu Gaborit

Bonjour,
Alors je viens de dévorer une trilogie ces derniers jours. C'était les chroniques des Féals de Gaborit.

L'histoire se passe dans un monde médiéval fantastique où les territoires sont partagés selon les féals et leurs peuples qui y vivent. Les Féals, ce sont les créatures mythiques de notre histoire, les griffons, les basilics, les phénix, etc... Ces derniers existent encore et les prêtres de chaque peuple adorent le féal qui lui correspond...
Les Phénix sont les seuls qui n'ont pas de territoire, leurs prêtres vivent dans des tours disséminées sur tous les territoires...

L'un des prêtres du phénix va devenir le Héros de l'histoire. En lui vont s'incarner tous les espoirs du monde...

L'histoire, si elle est prometteuse au départ, se termine de façon décevante. La magie, la puissance des Féals, tout l'univers nous préparent tout au long de l'histoire à des choses grandioses. Finalement, ça décolle haut, puis ça retombe à plat, comme une crèpe qu'on lancerait déjà avec la garniture. Elle part haut et fort, puis retombe toute flasque... C'est le même effet que j'ai eu en lisant ce livre...

Fan de Gaborit (surtout pour les crépusculaires), j'ai trouvé ici un style fade et trop académique. Comme s'il avait voulu écrire un livre et non pas raconter une histoire. Comme si la forme des phrases importait plus que le contenu... C'est une trilogie nettement moins poétique et inspirante que celle des Crépusculaires. C'est bien dommage car potentiellement, elle était plus porteuse...

Au final, l'histoire est décevante dès la fin du second tome. Le style est vraiment peu entraînant et dynamique (malgré un découpage des chapitres qui permette de ne pas décrocher trop vite, en développant en parallèle les histoires de différents groupes).

Des livres à passer et à oublier rapidement....

Si je devais noter, je mettrais un 8/20...

Aucun commentaire: