mardi 26 août 2008

Un horizon de Cendres de Andrevon

Bonjour,
Je voulais vous parler d'un livre vraiment bien fichu, un livre que j'ai "dévoré".
Un horizon de Cendres de Jean-pierre Andrevon. C'est le format poche de "Zombies: un horizon de cendres".
L'histoire est toute simple, c'est celle de la fin du monde vue par un homme qui la vit. Cet homme n'est ni un héros ni un surhomme, il ne fait rien d'extraordinaire, et ça ce titre, il ne peut pas être appelé un Héros. Et pourtant...
Cet employé de crematorium va raconter, au jour le jour, en même temps qu'il le vit, ce qui se passe autour de lui. On tombe dans le fantastique par une anodine rencontre avec un homme mort quelques jours plus tôt. Puis, de fil en aiguille, l'histoire se place.
Etonnante pour une raison principale, les morts ne se comportent pas comme on pourrait s'y attendre.
Le style est direct, même si au final, on sent le côté "faux" de la narration. Le narrateur ne colle pas vraiment au style de quelqu'un qui aurait écrit et vécu ça. La fin est peut-être plus crue que le reste, ce qui entache un peu le reste. Mais sans doute l'auteur a-t-il voulu rendre compte de l'état d'esprit du personnage principal.
En tout cas, ce roman se lit bien, vite et n'a pas a pâlir face aux autres livres d'une bibliothèque.
C'est un livre de zombies, mais c'est surtout un livre intelligent et bien construit sur ce thème. Il surprend, sans être incohérent. Fait se poser des questions loin d'être métaphysiques et pourtant fondamentales...

Bref un livre qui peut être conseillé à toutes et à tous. (Peut-être pas les plus jeunes)

Aucun commentaire: