jeudi 22 juillet 2010

Night Watch : Les sentinelles de la nuit. Loukianenko

Night Watch : Les sentinelles de la nuit. Un roman de Loukianenko.

Ayant vu le film il y a quelques années déjà, et ayant eu une cliente "fan" de ce roman, je m'étais promis d'y jeter un oeil un jour. Même si le film (un gros carton en Russie (comme pour les romans d'ailleurs)), m'avait laissé avec une impression de "grand n'importe quoi Kitsch".
Je suis tombé sur le livre par hasard il y a quinze jours et je n'y ai pas seulement jeté un oeil, je m'y suis entièrement plongé!

Les sentinelles de la nuit est pour moi un roman difficile à présenter. Pourquoi? Préparez-vous à sourire de manière sarcastique...
L'auteur y mélange la magie, les vampires, les lycanthropes, la lutte de la lumière contre l'obscurité.
Vous avez envie de sourire? C'est normal.
Pourtant, l'auteur a parfaitement réussi son coup. La lutte entre les deux puissances est loin d'être manichéenne, on est assez loin d'un simple Gentil/méchant, Bien/Mal. Le lecteur ne sait pas vraiment s'il doit prendre partie pour tel ou tel groupe malgré la naration subjective d'Anton. Un mage blanc faisant partie des sentinelles chargées de contrôler les "sombres".

Qu'est-ce qui fait que ce livre ne tombe pas des mains et happe le lecteur à ce point me demandez-vous?
C'est bien simple. L'auteur sait raconter une histoire. La trame semble simple à suivre et l'est en partie, pourtant on se retrouve embarqué dans des trahisons, des non-dits assez régulièrement (et on en redemand!). Les personnages sont attachants, même ceux du "mauvais côté". J'irai même jusqu'à dire qu'on "y croit" tant le narrateur parvient à en "parler" de manière vivante et à les intégrer dans la vie moscovite. D'ailleurs, le fait que l'histoire se déroule à Moscou, de nos jours, donne au roman un aspect exotique qui est loin de déplaire.
Ajoutons à cette intrigue bien menée, ces personnages intéressants et ce fantastique, une narration efficace, claire, chargée de réflexions sur notre monde et nos cultures. Là nous obtenons un roman fantastique complet, intelligent, qui, quelque part, dépeint la société russe contemporaine.

J'ajoute aussi que le roman est constitué de trois histoires. Trois histoires qu'on dévore les unes après les autres, tant on a envie d'en savoir plus sur les personnages. Elles se suivent chronologiquement et nous plongent encore plus dans l'univers des Autres.

Pour aller plus loin, il existe deux autres romans (en français) permettant de se faire encore plus plaisir: Day Watch et Twilight Watch. Deux romans présentant les autres "groupes" vivant à Moscou.


Voilà, c'est une courte critique pour vous présenter un roman qui m'a vraiment plu. Si par hasard, vous passez par ce blog et que j'ai réussi à vous donner envie de lire Loukianenko, n'hésitez pas à venir me faire signe :)


Des liens:
Sur le cafard
un blog
Le site de l'auteur